A propos des "quatre"

Publié le par PCFSTMARTIN

 

Comment peut-on se prétendre "communiste" et adopter une posture de complète complicité avec Georges Frêche ?

C'est pourtant ce que quatre élus du Conseil régional sortant du Languedoc-Roussillon (par ordre alphabétique : Boré, Collerais, Garino, Gayssot) n'hésitent pas à préconiser, au risque de se renier entièrement.

 

Ignorant délibérément le juste choix contraire de l'immense majorité des communistes de leur région, les "quatre" en question ont accepté de se soumettre à celui qu'ils appellent "le président", quoique ses paroles et ses actes déshonorent, à la fois, la gauche et le socialisme.

Ce que vient, enfin, de reconnaître le PS lui-même.

 

Comment en effet, s'allier avec quelqu'un qui cherche, par exemple, à flatter le vieux fonds, d'ailleurs résiduel, raciste, colonialiste, xénophobe, qui a marqué si longtemps notre pays ?

Comment approuver quelqu'un qui s'apprête à accompagner, voire à précéder, les prétendues "réformes" sarkozystes des institutions régionales et locales, contre toute la tradition démocratique qui nous inspire ?

Comment soutenir un dirigeant qui crache sur la résistance du peuple palestinien en apportant un soutien financier et politique à ses bourreaux ? C'est pourtant ce que n'hésitent pas à entreprendre les "quatre", tournant ainsi sans vergogne le dos à ce qui est au coeur de l'engagement communiste : le désintéressement, la volonté de résistance, l'esprit de solidarité avec les peuples opprimés, en se rendant propriétaires d'un mandat qui leur avait été confié démocratiquement mais qui ne leur a pas été renouvelé.

 

Toute honte bue, les quatre sortiront discrédités de l'aventure dans laquelle ils se sont enlisés.

Que personne parmi nous ne les suive sur ce chemin !

 

Nous appelons les électeurs communistes à demeurer dignes d'eux-mêmes et fidèles à leur engagement de principe, en soutenant avec détermination, lors du scrutin régional du 14 mars 2010, la liste "A gauche maintenant !" conduite par René Revol, François Liberti, David Hermet, liste qui a reçu le soutien entier et sans faille du Parti communiste français.

 

 

 

Premiers signataires :

Myriam Barbera (ancienne députée), Henri Costa, Bernard Deschamps (anciens députés), Marie-Thérèse Goutmann (ancienne députée et sénatrice), Roland Leroy (membre honoraire du Parlement), Claude Mazauric (historien), tous anciens membres du Comité central du Parti communiste français.

Commenter cet article